Notre démarche

 

Association

Le brief

Quel est le problème ?

Une partie de la population se sent exclue du système de fonctionnement démocratique. Elle ne considère pas que ce soit pour elle et qu’elle puisse y avoir un rôle à jouer. Elle s’abstient parce qu’elle ne se sent pas concernée sous une forme de résignation d’exclusion et de déconsidération de soi. Quand bien même cette abstention est plus forte sur des scrutins locaux (50% aux cantonales) ou européens, elle se situe à près de 20% sur les présidentielles ce qui représente environ presque 8 millions de personnes qui ne votent pas.

A qui parlons-nous ?

L’abstention d’indifférence s’observe principalement sur des segments de populations plutôt jeunes (18-24 ans), les ouvriers, les femmes au foyer, les chômeurs et plus généralement les populations dites défavorisées.

Les freins ?

Manque d’information et incompréhension, désintérêt pour la vie publique et les idéologies, désillusion, manque de représentativité chez les candidats actuels, brouillage des clivages droite-gauche… etc.

Problématique

Comment leur donner de bonnes raisons ? Comment faire basculer le rapport coût/bénéfice ?

Quelle tonalité ?

Directe, simple, immédiate, positive, populaire

Quels livrables ?

Au choix : radio, tv, cinéma, web, mobile, presse, affichage, etc. Il ne s’agit pas d’une campagne unique de type 360° mais bien d’expressions différentes. Chaque agence peut ainsi choisir de concourir sur un seul ou plusieurs médias.